Si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que ma transition vers le zéro déchet s’est faite très progressivement. Sur les réseaux, vous êtes de plus en plus nombreux à me demander des astuces simples pour réduire ses déchets au quotidien. J’ai donc eu l’idée de ce style d’article pour vous donner des conseils. On va commencer par un poste très important : la cuisine. Voici 5 astuces très simples pour une cuisine zéro déchet.

Opter pour une éponge écologique et réutilisable

Les éponges sont une énorme source de pollution, elles sont faites généralement de plastique qui finissent souvent dans les canalisations, qui vont polluer l’eau et finissent leur vie dans nos poubelles Les éponges ne s’achètent pas en vrac et consomment beaucoup d’énergie à être fabriquées. Bref, on va trouver une alternative à cela.

D’abord il y a l’éponge tawashi qui nous vient du Japon, elle est faite à partir de tissus et est entièrement lavable en machine. Je vous ai appris à en faire dans un tuto zéro déchet très simple il y a quelques années. C’est vraiment une option géniale qui coûte trois fois rien (j’en ai fait à partir de vieilles chaussettes)  et qui est extrêmement pratique. Vu que la tawashi ne possède pas de face grattante, j’utilise à coté une brosse en bois à poils durs que vous pouvez trouver facilement  dans les magasins bio, de bricolage ou zéro déchet. Ensuite, il existe l’éponge Luffa qui est faite à partir d’une courge, qui, une fois, abîmée peu être compostée.

Exit le sopalin et vive les chiffons

Le sopalin ou essuie-tout est un exemple parfait de produit inutile que la société de consommation a crée. C’est un produit à usage unique qui ne dure que quelques secondes et qui pollue. Nos grand-parents n’avaient pas d’essuie-tout mais juste des éponges et des chiffons et cela suffisait amplement. Sous mon évier, j’ai donc un paquet de chiffons micro-fibres très absorbants qui font le job dès que je dois essuyer ou nettoyer quelque chose. Il existe aussi de jolies marques qui créent des essuie-tout lavables, ça peut-être aussi une jolie solution.

Composter !

Voilà, l’astuce numéro 1 sur le zéro déchet en cuisine. Je suis végétarienne et je consomme énormément de légumes et de fruits. C’est une grande source de déchets, du coup nous avons deux composteurs dans notre jardin. Nous avons la chance d’avoir un grand terrain chez nous, mais, il existe aussi des composteurs collectifs dans certaines villes ou dans les déchetteries. De plus, beaucoup de collectivités donnent des composteurs gratuitement aux habitants de leur commune. N’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet. J’ai également un petit composteur dans ma cuisine pour ne pas faire le trajet dix fois par jour jusqu’à mes grands composteurs et mes poules mangent aussi un grand nombres de déchets organiques.

Remplacer le liquide vaisselle par un bloc de savon de Marseille

Alors, cette astuce m’a changée la vie et m’a aussi fait faire de jolies économies. Le liquide vaisselle est un produit ménager indispensable mais difficile de faire un choix avec tout ce qui existe sur le marché. Les marques redoutent d’ingéniosité pour vous vendre tel ou tel produit et pour vous faire croire que celui-ci est le plus naturel possible, le plus “neutre”, le plus efficace, etc…

Depuis un an environ, je n’achète plus de liquide vaisselle et je ne le fabrique plus non plus. Je n’utilise qu’un bloc de savon de Marseille pour nettoyer ma petite vaisselle. Je frotte simplement mon éponge sur le bloc et hop ça mousse et ça dégraisse parfaitement. C’est économique et hyper pratique. Je vous renvoie sur mon article sur les vertus du savon de Marseille pour en savoir plus sur le sujet.

Utiliser des bee-wraps

Dernière astuce pour une cuisine zéro déchet, n’achetez plus de film étirable ou d’aluminium pour emballer vos aliments mais optez pour des bee-wraps. Les bee-wraps sont des morceaux de tissus enrobés de cire d’abeille et qui prennent la forme de ce que l’on emballe dedans. j’espère que j’arrive à me faire comprendre. On peut emballer des fruits directement dedans ou recouvrir un bol, un récipient qui contient nos restes, etc… J’ai testé beaucoup de bee-wraps est je suis totalement emballée par ce procédé. De plus, je vous prépare un petit tutoriel pour les faire soi-même avec des chutes de tissus, vous verrez c’est hyper facile.

Voilà mes 5 astuces très simples pour une cuisine zéro déchet, j’espère que cela vous aura donner envie de progresser dans cette démarche et de vous y mettre vous aussi. Laissez-moi un petit commentaire et partager cet article pour me soutenir.

Crédit photos : Mama Green

Facebook Comments

1 Comment

  1. Coucou Camille,
    Je fais à peu près ce que tu conseilles, sauf le compost et l’essuie-tout.
    Mais c’est vrai comme tu dis, nos grands-parents n’avaient pas d’essuie-tout, quand je repense à mes parents, ils utilisaient des vieux chiffons, que ma mère relavait à chaque fois.
    Des bisous ma douce,

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.