Voici un article très important pour moi et qui j’espère pourra aider certains parents à détecter des soucis liés aux intolérances aux protéines de lait de vache. Nous avons vécu cela avec Logan après l’arrêt de mon allaitement et cela a été très compliqué car aucun professionnel de santé nous a réellement écouté et décelé le soucis. Chaque parent sait quand son enfant va mal, nous avons un instinct pour cela, alors écoutez vous ! Vous seuls savez quand quelque chose ne va pas. Bref, dans cet article je vais vous partager notre expérience mais aussi vous expliquer pourquoi nous sommes passés au lait de chèvre et enfin je vais vous présenter la marque leader dans la fabrication des préparations infantiles au lait de chèvre Capricare®.

Notre histoire : Logan intolérant aux protéines de lait de vache

Si vous me suivez depuis un petit moment déjà, vous savez sûrement que je ne consomme plus de lait de vache depuis maintenant 6 ans. J’ai remplacé cela par de nombreux substituts végétaux ou par du lait de chèvre ou de brebis. Ma décision s’est faite lors de la lecture d’études et d’articles qui démontraient les effets néfastes de la consommation du lait de vache chez l’adulte. A la naissance de Logan, je l’ai allaité pendant presque 9 mois et nous nous sommes ensuite dirigés sur du lait infantile aux protéines de lait de vache. Et là malheur… Logan se tordait de douleurs à chaque repas, il se jetait en arrière, il pleurait beaucoup et ne dormait quasiment plus.

J’ai alors parlé de mes difficultés avec Logan sur Instagram en story car impossible d’avoir un rdv avec un médecin nous étions en plein confinement (premier confinement strict en 2020). Une de mes abonnées m’a alors conseillée de passer au lait de chèvre infantile pour voir si Logan n’aurait pas une intolérance aux protéines de lait de vache. Apparemment les symptômes de Logan lui faisait penser à son fils qui était lui-même intolérant.

Il faut savoir que lorsque l’on change d’alimentation le corps met des semaines à « évacuer » les toxines et aliments nocifs. Au bout de trois semaines, Logan allait mieux, il ne souffrait plus de coliques, il dévorait ses biberons et était plus apaisé. Plus tard, notre médecin nous a conseillé d’introduire petit à petit du fromage au lait de vache ou des aliments contenant des protéines de lait de vache pour désensibiliser Logan et voir si il était juste intolérant ou si il y avait une réelle allergie.

Comment détecter une allergie ou intolérances aux protéines de lait de vache ?

Voici quelques symptômes qui peuvent vous alerter :

  • rougeurs et démangeaisons de la peau
  • vomissements ou régurgitations après le biberon
  • constipation ou diarrhée
  • maux de ventre, coliques
  • bébé irritable et qui pleure souvent

Pour information, ce type d’allergie ou d’intolérance touche environ un bébé sur quarante. Et cette allergie disparaît avec l’âge. Cela a été le cas chez Logan, l’allergie a disparu quand il avait environ 2 ans.

Pourquoi passer au lait infantile de chèvre ?

Petit rappel : attention le lait de chèvre brut (en bouteille) n’est pas adapté aux bébés.

Le lait infantile de chèvre a plusieurs avantages non négligeables.
Pour commencer il est bien plus digeste que la lait infantile de vache. Sa composition faible en lactoglobuline et en caséine (deux protéines de lactosérum) permet une meilleure digestion selon de nombreuses études. De plus,  les caséines du lait de chèvre forment une sorte de caillé dans l’estomac qui permettrait une digestion bien plus complète. Donc moins de maux de ventre  et de reflux gastro-oesophagien chez les bébés.

Ensuite, parlons du goût. Beaucoup de personnes ont dans l’idée que le goût du lait de chèvre est très fort. Mais cela est complètement faux. D’ailleurs, certains médecins conseillent de proposer du lait de chèvre infantile aux bébés pour débloquer certains blocages dû au lait de vache. Pour ma part, Logan n’a jamais rechigné à boire son biberon même au contraire.

Enfin et c’est une information très intéressante, le lait de chèvre est proche niveau composition du lait maternel. « La chèvre secrète son lait de façon apocrine » comme la femme. Alors que la vache le sécrète de façon mérocrine. C’est très scientifique mais en gros les nucléotides sont préservés dans le lait de chèvre.

Capricare®, un lait infantile au lait de chèvre unique.

Capricare® est le leader mondial du développement et de la fabrication de préparations infantiles au lait de chèvre. Ils ont été des précurseurs, cela fait 30 ans qu’ils sont sur le marché.

Un lait infantile complet

Le lait infantile Capricare® assure tous les besoins nutritionnels du nourrisson. Dans la composition nous retrouvons notamment du DHA, acide gras de la famille des oméga 3, nécessaire au développement de l’acuité visuelle des bébés, mais aussi des protéines, vitamines et minéraux. De plus, il ne contient pas d’huile de palme. Enfin, la formule a été cliniquement évaluée.

Capricare® un acteur engagé

Les laits infantiles Capricare® sont fabriqués par une coopérative de 71 éleveurs. Ils gèrent l’ensemble du processus de fabrication de la traite des chèvres à la gestion du packaging. Dairy Goat Co-operative est basée en Nouvelle-Zélande, leurs exploitations contiennent certains des pâturages les plus riches de Nouvelle-Zélande.

Les chèvres sont dans des étables ouvertes et peuvent se déplacer librement. Niveau nourriture, elles sont nourries avec des fourrages, du trèfle, de la luzerne et des plantes cultivées localement. Tout pour respecter les charges pour produire un lait infantile de haute qualité.

Un goût très doux

Concernant le goût, il est vraiment surprenant. Logan a tout de suite aimé. Le goût n’est pas très prononcé, il est très doux, la texture onctueuse et il ne sent absolument pas le fromage de chèvre. Je suis sûr que vos enfants apprécieront.

Pour conclure

Bref, vous l’avez compris, notre remplacement du lait infantile de vache par du lait infantile de chèvre nous a sauvé. Il ne faut jamais négligé les pleurs d’un enfant, il faut être vigilant et écouter notre petite voix intérieure. Demandez, évidemment conseil à un médecin ou un spécialiste qui sera vous aiguiller le mieux possible et pourra détecter les possibles intolérances aux protéines de lait de vache. En tout cas, je pense sincèrement que le lait de chèvre infantile a plus de qualités et de bienfaits que le lait infantile de vache. Et je vous recommande la marque Capricare que vous trouverez facilement en pharmacie.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’envoyer un mail ou à laisser un petit commentaire en dessous de cet article. 

Facebook Comments

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.