Tag

astuces et premier pas vers le zéro déchet

Browsing

Durant tout le mois de mars, Nature & Découvertes lance le défi Zéro Déchet. En plus de mettre en avant des produits engagés et responsables,  la marque nous livre des astuces et des conseils pour changer nos habitudes et pour faire évoluer les consciences. Vous le savez, cela fait maintenant 3 ans, qu’avec Kévin, nous avons engagé une véritable remise en question de nos habitudes et que nous nous sommes lancés dans le zéro déchet, le “no plastic” et que nous faisons de plus en plus attention à nos achats. Nous privilégions le local, les créateurs, le made in France et la seconde main… Aujourd’hui, je vous présente les petites nouveautés que j’ai reçu de la part de Nature & Découvertes. Et vous verrez il y a de véritables indispensables. Objectif zéro déchet !

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas fait de revue sur mes nouveaux produits zéro déchet.
On va parler salle de bain aujourd’hui.
La salle de bain est un endroit où il faut faire particulièrement attention quand on est dans une démarche de zéro déchet.
Adieu les cotons, les cotons tiges, les mouchoirs en papier, les tampons…
Et bonjour à la cup mentruelle, aux cotons lavables, aux mouchoirs en tissu.
Honnêtement, c’est juste un coup à prendre, rien de difficile.
Bon passons à la revue de mes nouveaux chouchous qui ont rejoint ma salle de bain.

Il y a quelques jours, nous étions en balade sur Avignon et, avec mon homme, nous avons découvert une épicerie éco-responsable nommée Le Petit Pot.
Le Petit Pot est une épicerie où vous trouverez des produits en vrac et des produits locaux !
Pile dans notre démarche Zéro déchet et circuit court. J’ai été totalement emballée par cet endroit et je tenais à vous le présenter sur le blog.

Ça y est j’ai enfin franchi le pas ! Je suis passée à la Cup menstruelle.
Dans ma démarche du zéro déchet il fallait que je passe par cette étape.
Le saviez-vous ? 45 milliards de serviettes hygiéniques sont jetées dans le monde, dont 2,6 milliards en France. Ça laisse à réfléchir tout ça.
Je passe à la cup pour l’environnement mais aussi pour mon corps. Les tampons contiennent de la viscose et du coton. Rien d’alarmant à cela sauf quand on sait que des tonnes de pesticides sont pulvérisés sur le coton ou que la viscose est fabriquée à partir de produits chimiques…
Bref, fini les tampons et bonjour la Cup !

On m’avait dit que l’année 2016 serait l’année du changement, et bien 2016 est pour moi l’année de la remise en question et des bonnes résolutions.
Depuis quelque temps je me documente sur les produits naturels, le tri des déchets, la nourriture bio… bref sur pas mal de sujet.
J’ai eu 30 ans en avril et j’avoue prendre enfin conscience que notre planète va mal, que l’homme n’évolue pas dans la bonne direction, que nous utilisons et mangeons des produits dont on ne connait ni la composition, ni les processus de fabrication.